16 décembre 2006

Petit succès, un Coronas Claro de Quai d'Orsay.

Haa, un soir pour soi même, la fin d'une semaine mouvementée, riche en excitation et en émotion...Et je me rappelle soudainement que, pris dans les tourments d'un jeune actif (diantre!), voilà presque une semaine qu'aucun article n'est venu agrémenter les pages de votre blog préféré. Aussi fonce-je en bas de chez moi m'acheter un cigare que je n'avais encore jamais gouté: un Coronas Claro de chez Quai d'Orsay, la famille de Havanes commandée par feu la Seita aux torcedores cubains. Le tirage à froid est un peu trop sobre, mais... [Lire la suite]
Posté par Hungry Tablier à 10:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 novembre 2006

Cohiba, Siglo II

Dans la dure vie d'un rédacteur du Hungry Tablier, il y a des moments terribles... Parmi ces moments l'un des pire possibles est lorsqu'il doit fumer un Cohiba...Plus sérieusement les Cohiba sont un peu considérés comme les cigares de référence, ils ont été pendant un premier temps réservés à l'usage exclusif d'un certain Fidel Castro. Notre homme gratifiait ses proches de ses puros. Un dénommé Che Guevera lui déclara que c'était les meilleurs cigares qu'il n'avait jamais fumé...20 ans plus tard, les Cohiba sont mis sur le marché... [Lire la suite]
Posté par Hungry Tablier à 21:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 octobre 2006

Diplomaticos No 2, mention souvenir

          Début septembre 2002, au loin la musique résonne.."oyé como va!" (phonétique bien sur), la mer des caraïbes se brise doucement à nos pieds, le malecon est aussi sale que beau, ciel et nuages se confondent avec la vaste étendue d'eau. Pierre Emmanuel et moi savourons nos derniers instants à la Havane, dans 4 heure retour à Orly... C'est à ce moment que je décide d'allumer mon premier et très rare (du moins en France) Diplomaticos No 2, un Obuso qui apaise ma lassitude. cette merveille... [Lire la suite]
Posté par Hungry Tablier à 22:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 octobre 2006

Romeo y Julieta No3

Ici pas de notation ou de commentaire, je n'oserais pas jouer aux docteurs es cigares, rien ne m'y autorise et beaucoup a déja été dit par d'autres.Et pour commencer, le tant décrié Romeo y Julieta No3, la firme cubaine est surtout connue pour utiliser la roulage machine a grande échelle, résultat un doux cigare sans trop de personnalité qui satisfera un palais aux propriétaire sans le sous, (douloureuse et si éloignée fin de mois...). Clore un bon repas par un cigare est une chose qui se fantasme, mais allumez le seulement si vous... [Lire la suite]
Posté par Hungry Tablier à 20:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]